Soudan du Sud Juba – Projet agricole

Le projet agricole fait partie des nombreuses activités gérées par les salésiens, qui opèrent également dans la gestion des écoles et des projets de santé, atteignant une superficie de 25 000 personnes, y compris un camp de réfugiés. Le but du projet est le maraichage sur les terres appartenant aux salésiens de Don Bosco, à Juba, capitale du Soudan du Sud. C’est une terre fertile, qui ne nécessite pas d’investissement pour l’irrigation, avec une extension d’environ 100 hectares, en partie occupée par des bâtiments. Démarrage du projet Dans la première phase, les 20 premiers hectares sont cultivés avec l’aide des …

Continuer la lecture

Immigration et intégration à Turin

Depuis la fin des années 80 l’Italie est au milieu de l’immigration, qui entre directement dans nos vies. Ce sont surtout des personnes seules à la recherche d’un travail, mais de plus en plus de familles réunies, vivant parfois des situations dramatiques de manque de logement, de pénurie sanitaire et de besoin d’intégration. Avec le projet «Amitié des étrangers», certaines familles de Come Noi se sont engagées à soutenir l’inclusion des familles immigrées à Turin, en collaboration avec le service diocésain Caritas Migrants. Quinze étaient les familles suivies au cours des années par onze familles italiennes. Avec toutes les familles …

Continuer la lecture

L’autonomie alimentaire: un grand défi depuis plus de 50 ans

Atteindre l’autonomie alimentaire à travers le développement de projets agricoles a été notre priorité depuis plus de 50 ans. Nous avons commencé au milieu des années 70 en Inde du Sud, dans les villages du plateau de Javadhi Hills, dans l’état du Tamil Nadu, pour continuer au Brésil dans l’immense État de Minas Gerais et plus tard sur le continent africain: au Mozambique à Boane et en Érythrée à Bimbilnà. Aujourd’hui le défi se poursuit au Congo où entre le 2018 et le 2023 en collaboration avec l’association Femme Lève Toi, nous avons progressivement cultivés de 6 à 22 hectares. …

Continuer la lecture

La formation pédagogique: un défi d’hier et d’aujourd’hui

Activer la formation pédagogique comme une force de premier plan pour atteindre l’autonomie financière et de gestion, était hier une priorité, et encore plus aujourd’hui. De nombreuses interventions sont fonctionnelles à cet objectif: – des bourses pour les jeunes venant de pays en développement, pour obtenir leur diplôme en Italie et ensuite utiliser les compétences acquises dans les pays d’origine – création et maintenance d’écoles d’agriculture et de centres de formation: centres d’artisanat rural (OCARR) et Centre Exodus au Rwanda, écoles de couture et de tissage en Erythrée, CET, ABA et Casa Come Noi au Brésil, cours à l’école de …

Continuer la lecture

Le projet d’urbanisation de la favela Vila Canoas

Dans les années 90, Giuliana et Franco Urani nous ont impliqués dans un grand projet d’urbanisation né de leur proximité avec les favelados – habitants des favelas – de Vila Canoas à Rio de Janeiro, la bidonville neé autour de leur maison. L’objectif, ambitieux, était non seulement de fournir les services essentiels pour une vie acceptable, mais aussi de donner la pleine citoyenneté aux «favelados», ignorés par les autorités de la ville et de l’État, inconnus même dans le bureau de l’état civil. Le projet était complexe et le plus difficile, même en termes financiers, jamais rencontré par Come Noi. …

Continuer la lecture

Le défi de l’autonomie de gestion

Aider les associations paysannes de l’état de Minas Gerais au Brésil à lutter contre l’extrême pauvreté de la campagne, pour les empêcher de quitter leurs zones d’origine pour les villes, où le rêve d’un avenir meilleur est souvent transformé en cauchemar de la vie dans ‘favela’: c’est le but des projets commencés à Ouro Verde et à Cachoeira de Pajeu. Aider les gens à retourner dans leurs villages dans le diocèse de Lira en Ouganda, pour recommencer à cultiver leurs terres, après 20 ans d’inactivité dans les camps de réfugiés sans aucun soutien économique. Aider les familles les plus pauvres, …

Continuer la lecture

Le défi de l’artisanat et du microcrédit

Microcrédit et formation: interventions pour le développement de petites entreprises activées dans diverses communautés au Rwanda et en Ouganda, où nous finançons de petits groupes de personnes, en particulier des femmes, mais pas seulement, pour apprendre un travail, obtenir l’équipement nécessaire et démarrer une entreprise. personel individuellement ou dans de petites cooperatives. Jusqu’ici, tout est normal. Le défi consiste à leur demander de rendre, dans le temp, ce qui on a reçu, afin de permettre aux autres de démarrer la même formation et le même microcrédit, en multipliant un nombre, théoriquement infini de fois l’aide qu’ils onte u pour commencer …

Continuer la lecture