Immigration et intégration à Turin

La sfida dell'immigazione:le donne che frequentano i corsi di lingua italiana

Depuis la fin des années 80 l’Italie est au milieu de l’immigration, qui entre directement dans nos vies.
Ce sont surtout des personnes seules à la recherche d’un travail, mais de plus en plus de familles réunies, vivant parfois des situations dramatiques de manque de logement, de pénurie sanitaire et de besoin d’intégration.
Avec le projet «Amitié des étrangers», certaines familles de Come Noi se sont engagées à soutenir l’inclusion des familles immigrées à Turin, en collaboration avec le service diocésain Caritas Migrants. Quinze étaient les familles suivies au cours des années par onze familles italiennes. Avec toutes les familles il y avait une réunion sur des situations concrètes: maison, travail, naissances, santé, chômage, jardins d’enfants, école, documents, services publics, poste de police central.
Pour le problème de la maison, une collaboration a été créée avec les associations “Il Riparo” et “La Ringhiera”, pour l’achat d’appartements à donner en location gratuite aux familles. De cette façon, les familles ont été accompagnées dans la période de transition délicate de l’état d’urgence au règlement souhaité.
Depuis 2000, le projet est partagé le MEIC (Mouvement Ecclésial d’Engagement Culturel) et Mondi in città. Une action importante sur le territoire de la ville, pour faciliter l’intégration des femmes immigrées des pays nord-africains de la culture islamique, à travers des cours de langue italienne et des parcours d’éducation à la citoyenneté.